Evaluation de la qualité des soins hospitaliers et de la sécurité des patients

Dans le cadre de son appui au Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, le Programme d'Appui au Secteur de la Santé a mandaté le consortium evaplan (CHU de Heidelberg) et l'Institut AQUA afin d'accompagner le développement et le pilotage d'un mécanisme d'évaluation continue de la qualité des services hospitaliers.

Un projet pilote a été établi sur la base d'une approche de gestion de qualité intégrée, participative et inclusive, fédérant de multiples perspectives et basée sur des indicateurs adaptés et validés. Les objectifs étaient de permettre au MSPRH de disposer d'outils d'analyse et d'évaluation de la qualité des soins au niveau des hôpitaux et de lancer la mise en œuvre, dans des établissements publics et un établissement privé, d'un système de management de la qualité des soins et des risques liés aux soins autour de différentes dimensions : l'efficacité, la réactivité, l'efficience, la sécurité et l'accès.

Le projet couvre cinq domaines: sécurité générale, hygiène, infrastructure, soins médicaux et enfin les patients et le personnel. Un support d'analyse informatique a été mis en place pour permettre une meilleure visualisation des résultats et de leur évolution dans le temps ainsi qu'une comparaison entre les différents sites pilotes (benchmarking).

Lors de l'atelier de restitution ce 3 mars 2014, l'approche proposée est considérée comme facile, objective, professionnelle et pertinente, suffisamment flexible pour être adaptée par les équipes soignantes et également appréciée par les patients.
A moyen terme, l'approche développée et introduite sont les bases d'un système d'accréditation axé sur un référentiel qui permettra d'évaluer les critères de qualité requis pour tout prestataire de soins quel que soit le niveau de prestation (primaire/secondaire/tertiaire) et son statut (public/privé). Cet outil de gestion de qualité intégrée (GQI) met à la disposition du MSPRH un instrument efficace qui a le potentiel de renforcer et d’améliorer le rendement des établissements hospitaliers du pays.

A lire aussi : http://eeas.europa.eu/delegations/algeria/press_corner/all_news/news/2014/sante_evaplan_fr.htm